L'apprentissage par enquête / par projet

extrait du livrable D1.2 "Contents specifications, including needs analysis, content definition, methodology and pedagogical scenarios" du projet Erasmus + Let's STEAM

L'apprentissage basé sur l'enquête (IBL) est une stratégie éducative flexible avec des phases souvent organisées en cycles et divisées en sous-phases avec des connexions logiques en fonction du contexte étudié (Pedaste et al., 2015). Ce cadre comporte cinq phases générales (orientation, conceptualisation, investigation, conclusion et discussion) et sept sous-phases (questionnement, génération d'hypothèses, exploration, expérimentation, interprétation des données, réflexion et communication).

 

Il peut être utilisé par les enseignants afin de conceptualiser une manière structurée de mettre en œuvre des activités d'enquête et de développer des projets éducatifs multidisciplinaires dans leur classe. L'IBL n'est pas une procédure linéaire et les apprenants doivent être impliqués dans diverses formes d'enquête, en passant par différentes combinaisons de phases. 

phases

Image by Jametlene Reskp

orientation

1

identification du problème : le sujet à étudier est présenté et l'intérêt pour une situation problématique qui peut être résolue par l'enquête est stimulé; le sujet étudié doit être pertinent pour la vie quotidienne, les intérêts et les connaissances antérieures des élèves
rôle de l’enseignant : encourager les élèves à exprimer des idées, des connaissances préalables et des questions sur le sujet, tout en favorisant l’interaction et la communication entre eux
compréhension du concept, qui se rapporte à la situation problématique présentée dans la phase précédente; deux sous-phases (questionnement et génération d'hypothèses) qui conduisent l'apprenant à la phase d'investigation.
Image by Med Badr  Chemmaoui

conceptualisation

2

rôle de l’enseignant : aider les élèves à comprendre comment ils peuvent formuler des questions et / ou des hypothèses pouvant mener à une enquête
Image by Nong Vang

enquête

3

collecte des preuves afin de répondre aux questions et / ou de tester les  hypothèses (National Science Foundation, 2000) : les élèves doivent déterminer ce qui constitue une preuve et la recueillir au travers de 3 sous-étapes : l'exploration, l'expérimentation et l'interprétation des données
rôle de l’enseignant : fournir aux élèves le matériel dont ils ont besoin et les maintenir sur la bonne voie afin que le processus réponde à la question d'enquête. Fournir ou encourager les élèves à créer des moyens qui peuvent les aider à organiser, classer et analyser les données
Image by Jametlene Reskp

conclusion

4

tirer des conclusions basées sur la question d'enquête et l'interprétation des données
rôle de l’enseignant : stimuler une comparaison entre les données interprétées et les prédictions et idées initiales (que les élèves ont exprimées lors de la phase d'orientation) et conduire à de nouvelles hypothèses et interrogations sur le sujet étudié
Image by Jametlene Reskp

discussion

5

articuler les découvertes des élèves en les communiquant aux autres et / ou en réfléchissant à tout ou partie des étapes de l'enquête au cours du processus ou à la fin de celui-ci (Pedaste et al., 2015)
rôle de l’enseignant : encourager la collaboration afin que les élèves puissent présenter leurs découvertes et leurs idées, fournir des arguments et faire part de leurs commentaires aux autres

typologies

Les types d'enquête varient de sorte que les étudiants sont activement impliqués dans le processus selon leurs connaissances et compétences préalables. Le type d'enquête qu'un enseignant peut choisir de suivre dépend fortement des objectifs de la leçon, de l'âge des élèves, de leur implication antérieure dans la recherche et des compétences scientifiques qu'ils ont déjà acquises. Comme indiqué ci-dessous, plus l'étudiant a de responsabilités, moins la direction est donnée et l'enquête devient plus ouverte (National Research Council, 2000).

Les différentes typologies d'IBL sont relatives à l'implication croissante ou décroissante de l'enseignant et de l'élève dans le processus. L'enquête structurée est dirigée par l'enseignant afin que les élèves atteignent un résultat spécifique, alors que dans l'enquête mixte, les élèves sont plus impliqués lors d'une enquête, l'orientation de l'enseignant étant toujours la plus dominante. Ces formes d'enquête sont généralement choisies lorsque les élèves sont introduits pour la première fois aux pratiques d'enquête et lorsque l'accent est mis sur le développement d'une compétence ou d'un concept spécifique. L'enquête ouverte offre plus d'occasions de développer des compétences scientifiques, étant donné que les élèves travaillent directement selon des approches scientifiques authentiques (National Research Council, 2000).

haut de page